Les petits hommes verts de la planète rouge ont de quoi s’inquiéter : trois sondes spatiales débarquent sur Mars !

Une sonde émiratie, un robot chinois et un rover américain…
                      débarquent sur la planète rouge !
 
Mars photographiée par la sonde Viking en 1980. (USGS /Nasa)

Les petits hommes verts de la planète rouge ont de quoi s’inquiéter cette semaine…   3 vaisseaux en provenance de la Terre débarquent sur Mars… 

Emirats Arabes Unis  : l’« Espoir » d’une nouvelle puissance spatiale !

C’est fait, mardi 9 février, « les Emirats arabes unis viennent de placer la sonde Al-Amal (Espoir), en orbite autour de Mars » a déclaré Sarah al-Amiri, Présidente de l’Agence Spatiale des Émirats et Ministre d’État chargée des Technologies avancées. 
 
Al-Amal – Centre spatial Bin Rashid – Dubai. © MBRSC 
La sonde émiratie a pour mission d’étudier les variations du climat martien.
 
Lancée le 19 juillet 2020, la sonde atteignait la Planète rouge, après un voyage de 7 mois et un parcours de près de 500 millions de km à une vitesse de plus de 120 000 km/h.
 
Elle orbitera autour de Mars en 55 h et capturera une image martienne complète tous les 9 jours.
 
 
 

La Chine pose ses
« Questions au ciel » martien !
 
Après les Émirats Arabes Unis mardi, la CNSA (agence spatiale chinoise) a annoncé mercredi 10 février, avoir réussi à placer en orbite martienne, la sonde Tianwen-1 dont le nom est tiré de « Question au ciel », nom d’un poème ancien chinois lié à l’astronomie.
Vue d’artiste de la mission chinoise Tianwen-1 / CNSA

Une première pour la Chine, qui ambitionne maintenant de déposer un petit robot sur la planète rouge et la Chine compte bien y arriver du premier coup en mai ou juin prochain !

La sonde Tianwen-1 est composée de 3 éléments : un orbiteur qui continuera de tourner autour de Mars, un atterrisseur qui devrait se poser sur Mars en mai ou juin prochain et un robot d’environ 200 kg,  qui aura pour mission d’analyser le sol et l’atmosphère de Mars.

Etats-Unis  : « Perseverance » pour chercher des traces de vie sur Mars.

L’arrivée des américains sur Mars avec le rover Perseverance est prévue pour le jeudi 18 février 2020.

A cette occasion, la Cité de l’Espace de Toulouse organisera un direct pour suivre l’arrivée de Perseverance sur Mars, arrivée commentée par les techniciens ayant travaillé sur SuperCam, le laser équipant le rover.

A la Nasa, on redoute surtout les « sept minutes de la terreur », durant lesquelles le vaisseau atterrira en totale autonomie sur Mars, alors que sur Terre on attendra de ses nouvelles qui mettront un quart d’heure à arriver !

Mais l’exercice est devenu une routine pour la Nasa : en 1996, un premier rover, Sojourner, allait rouler sur Mars, en 2004, Spirit et Opportunity prenaient la suite et en 2012, Curiosity était déposé sur Mars par une sorte de « grue volante » !

La mission Mars 2020, qui va arriver jeudi prochain sur Mars, reprendra cette technique de grue volante pour déposer Perseverance su le sol martien.

Vue d’artiste de Perseverance Mars 2020 – JPL-Caltech/Nasa

Ce rover-laboratoire a pour mission d’explorer le cratère Jezero, un ancien delta où l’eau coulait il y a quelques milliards d’années, en déposant des sédiments au fond d’un lac, où l’on pourrait bien, aujourd’hui, trouver des traces de vie passée, grâce à SuperCam, une caméra très sophistiquée, conçue à Toulouse, qui tire des rayons laser sur les roches pour en analyser leur composition chimique. 

Le rover a aussi pour mission de prélever des échantillons de sol martien, de les stockera dans des tubes et de les déposer dans une cache…   pour être ramenés sur Terre plus tard. La Nasa et l’ESA (l’agence spatiale européenne) préparent déjà la prochaine mission qui viendra récupérer les précieux échantillons.

SUIVEZ L’ATTERRISSAGE DE PERSEVERANCE EN DIRECT

Perseverance sur Mars

Le 18 février vers 21h55,  Perseverance va se poser sur Mars. Il est équipé d’une caméra-laser française et d’instruments pour détecter des traces de vie passée.

Suivez cet événement en direct…     SUR CETTE PAGE